Retrouvez-nous sur Facebook

dimanche 20 septembre 2015

Enfants de la rue: Appel au parrainage !

Enfants de la rue en attente de parrainage / YBSP 2015
C’est la rentrée scolaire au Burundi. Finies les vacances pour les jeunes écoliers et élèves. Certains seront heureux de retrouver leurs amis d’école et d’autres se plaindront de ne plus assez de temps de sommeil, de ne plus avoir le temps de jouer suffisamment. Les rues ne seront plus leurs espaces de jeu. Les parents limiteront les mouvements de leurs enfants, les encadreront afin qu’ils aient une concentration maximale à l’école.

Pourtant dans le même pays, dans la même ville, dans le même quartier voire sur les routes de ces écoles, des dizaines d’autres enfants devraient changer d’emplacement, de rue, de quartier parce que la saison des pluies arrive à petits pas. Ils scruteront le ciel pour lire la météo « Les nuages sont gris. Allons chercher un abri ailleurs. » Diront-ils

Les nuits sèches reviendront après neuf autres mois. Ce sera les vacances pour les autres.  En attendant, ces enfants sans toit, dans la rue, auront pour priorité : un abri les protégera des pluies. Humant les odeurs de toutes sortes dans les caniveaux, les parfums du bitume brûlé, de la terre arrosée, des fumées de véhicules leur seront servis sans modération. Ils se résigneront en regardant ce monde avec, peut-être, une certaine aversion parce qu’ils n’ont personne sur qui compter. Le seul souci est l’immédiat, le ventre qui réclame et qui n’est jamais satisfait. Les swahilis disent à ce propos qu’il n’y a pas plus ingrat que le ventre. L’éternel insatisfait.

Jusqu’à quand contempleront-ils avec tristesse un monde inaccessible et insouciant leur tourner le dos ? « Bandes de vauriens » diront certains. Qui leur a donné une chance afin qu’ils prouvent leur capacité ? Ces enfants doivent reprendre goût à la vie. Il faut que la conscience nous travaille afin de leur montrer qu’ils peuvent toujours croire en la vie. Que rien n’est perdu parce qu’ils sont orphelins, parce qu’un parent ivrogne les a abandonnés et eux préférant vivre dans la rue que de subir la bastonnade et les insultes au quotidien ou parce qu’une marâtre ne veut pas d’eux,… Il faut que nous leur montrions qu’il existe des personnes qui sont touchées par leur situation et qu’elles souhaiteraient leur donner cette occasion d’aimer la vie. Ils auraient aimé avoir cette attention des parents et cette chaleur familiale. C’est possible si nous nous mettons ensemble. Cette catégorie d’enfants n’attend qu’une voix lui dise « Nous sommes à tes côtés. »

Via son programme « Feed a Child », YBSP vous présente 7 enfants qui attendent ceci de nous, un geste. Sept enfants à qui nous avons promis attention, chaleur familiale et soutien pour commencer les études. Sept enfants qui attendent impatiemment dans la rue que nous revenions les voir. Vous pouvez vous engager comme parrain ou marraine d’un de ces enfants. Vous pouvez, en groupe de 10, de 20, de 50, prendre un enfant en charge. Cinq autres enfants ont bénéficié de ce programme et les résultats sont très bons et très satisfaisants.

Prenez action en nous contactant sur :

Email : ybspfamily@gmail.com
WhatsApp : +25778539890
Appels : +25779316388

www.facebook.com/ybspworld

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire